Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
librastrologie.fr

Pour participer à faire connaître une Astrologie adaptée à notre Époque et encourager chacun à mieux se connaître.

Uranus et le Taureau : "l'autre futur" !

L’iconoclaste planète Uranus explore le signe du Taureau depuis le mercredi (jour de Mercure) 6 mars 2019. Elle y restera jusqu’au dimanche (jour du Soleil) 26 avril (fête d’Apollon) 2026.
Et, "merci", elle se porte très bien ! Elle (la planète Uranus) est très heureuse d’animer ce signe de sa présence. Contrairement à ce que les astrologues archaïques et superstitieux affirment… Uranus est parfaitement à sa place dans le Signe du Taureau ! Et nous allons le démontrer par la suite.

Précisons très clairement ce point : les "astrologues" contemporains sont matérialistes et coupés du monde des étoiles. Donc, avec la force de leur intellect (sec et aride) ils décident -par exemple- que tel événement astrologique est juste, qu’il se passe "comme il faut", alors que tel autre est "négatif, chaotique, inapproprié".
De là, certains font des pronostiques divinatoires ou des prédictions… Afin de jouer à la devinette et de fasciner autrui de leur "immense pouvoir de prescience". Orgueil et vanité !  

Ainsi, la quasi-totalité des astrologues qui commentent le passage de sept années d’Uranus dans le Signe du Taureau réalisent (peu ou prou) les mêmes analyses et les mêmes conclusions : c’est le chaos ! Pour eux, la présence d’Uranus dans le Signe du Taureau est perturbatrice, dérangeante, porteuse de désordres, menant à de l’agressivité, à des accidents, à des situations incontrôlables… "En plus maintenant il y la guerre, alors, vous voyez, on avait raison !". Uranus est donc leur bouc-émissaire.

Pour ma part, je n’ai nullement vu la merveilleuse planète Uranus aux commandes des atrocités actuelles (ni de celles à venir !). "Je crois juste qu’il s’agit de despotes, de manipulateurs, d’êtres assoiffés de pouvoir, d’argent, de sang et de souffrances, bref des anti-humains, qui mènent des destructions et qui assassinent des gens…". Uranus ne pilote pas de chars (!) ce sont bien les "humains" qui agissent le mal, en se soumettant aux mensonges et à la pression des malveillants en place… Ni plus ni moins. Les planètes ne font PAS la guerre, ce sont les personnes qui la font en suivant les adeptes du mal qui essayent de diriger le monde.

Donc, toutes ces interprétations astrologiques forment un gigantesque mensonge. Nous verrons plus loin "à qui profite le crime"…

Uranus est à sa place en Taureau
(et dans TOUS les autres Signes du Zodiaque d'ailleurs) : les preuves !

Uranus a pour valeur centrale la liberté. Ladite liberté est toujours le fruit d’une pensé claire et d’un discernement juste, n’est-ce pas !? Alors, explorons quelques "contre-vérités" autour du passage d’Uranus dans le Signe du Taureau… Voici une sélection de "morceaux choisis".

Une première contre-vérité majeure consiste à croire que les planètes provoquent des malheurs, des méfaits, des actions négatives sur les êtres humains. C’est un jugement superstitieux. Certainement teinté de culpabilité. Culpabilité qui consiste à croire qu’on va être puni pour des "fautes", car on est "coupé" de sa source (principe même de la culpabilité). La "punition" est donc inéluctable.

  • D’une part, les planètes ne sont "que" les vecteurs de la volonté divine (donc guidées par la Bienveillance). Elles n’espèrent que notre croissance, notre expérimentation du Bien, du Beau et du Vrai. Mais pour accéder à cela, encore faut-il cultiver la confiance dans le Divin… et donc accéder à son Cœur spirituel (mettre en pratique une démarche spirituelle authentique grâce à la méditation).
  • D’autre part, les planètes ne sont "que" le reflet (comme un miroir-boomerang) de nos états intérieurs. En cela, quand il se produit un événement ou un effet "négatif" (problème, catastrophe…) ce n’est que l’écho d’un désordre qui est en nous et qui doit être corrigé. Ni plus ni moins. La fonction des planètes est donc de nous transmettre des aides, des énergies, qui nous permettront de nous corriger, de nous transformer.

La seconde contre-vérité majeure est la suivante : le Signe du Taureau est un Signe matérialiste (!).
C’est -en réalité- l’usage erroné qu'en font les humains qui détournent et font chuter les valeurs du Taureau dans le matérialisme… Alors que le Taureau, lui, n’a qu’un seul but : cultiver les fleurs ! Et ce n'est pas une blague (tout au plus une métaphore) !
Le Signe du Taureau est un Signe sémillant. C’est grâce à lui que nous avons des jardins, des fleurs, de la vie en abondance. Il incarne les forces de la fertilité, de la beauté, du juste rapport au vivant, de l’humus qui nourrit le végétal. Il est aussi le Signe des valeurs féminines (Yin). Il favorise un rapport juste à la matière, tout en sensibilité. C’est aussi le Signe qui nous engage le plus à avoir les "pieds sur terre", à être ancrés (et dans le monde contemporain, c’est vital !). Sa force est celle de la stabilité.

Le second Signe du Zodiaque n’est pas le dépotoir de nos défoulements consuméristes, notre "supermarché zodiacal" dans lequel nous pouvons impunément acheter et piller toutes les ressources de la planète. Ce n’est pas le "temple de la consommation", mais bien celui des valeurs nobles et belles de la Terre, du principe nourricier de celle-ci et de sa beauté infinie.

Une troisième contre-vérité : les planètes -par essence- mais aussi au gré de leurs pérégrinations dans le Zodiaque, entretiennent différentes affinités avec les Signes du Zodiaque. Parfois, c'est "mal" qu'une planète soit placée dans tel ou tel signe (d'après les "traditionalistes").
Techniquement, l’on dira qu’une planète est à "domicile" quand elle se trouve dans le Signe qu’elle maîtrise. Ainsi Mars est le maître du Bélier. Son "domicile" est donc celui du Bélier.
Mais, à un autre endroit du Zodiaque, telle ou telle planète sera tantôt en "exaltation" (ou "point d’extériorisation" selon la terminologie de l’Astrologue-Astrosophe Pierre Lassalle), ou en "chute" (ou "point d’intériorisation" selon le même auteur). De la même manière, l'on peut dire qu'une planète peut -ailleurs dans le Zodiaque- être en "exil", ou encore en "trigonocratie".
Chacun de ces qualificatifs indique induit un type de "comportement" de la part de la planète dans le signe en question.

Ainsi, les fameux "astrologues (anciens & archaïques)" diront qu’Uranus est en "chute" en Taureau. C’est TOTALEMENT faux ! Leurs données techniques datent -au minimum- de la haute Antiquité ! C’est dire à quel point elles sont périmées. Mais, que voulez-vous : "c’est la tradition !" (et "on" ne change pas la tradition).
De simples données astronomiques (en regardant les positions des Nœuds Planétaires) indiquent quand une planète est en "extériorisation [ou "exaltation"]" ou bien en "intériorisation [ou "chute"]".

Ainsi, le Nœud planétaire Nord d’Uranus est situé (pour 2020) à 14°16’ des Gémeaux. Donc, son point d’exaltation est à 14°16’ de La Vierge, et son point d’intériorisation est, lui, situé en face soit à 14°16’ des Poissons.

Il est temps de se mettre à la page ! N’est-ce pas le vœu intime d’Uranus que de nous voir faire montre de modernité et de conscience !? Donc, chers "astrologues", vivez à votre époque, et exprimez-vous à partir de connaissances adaptées à aujourd’hui. Le principe dit "traditionnel" de l’Astrologie est un non-sens ! Ces "Astrologues" croient sans doute encore que Saturne gouverne le Signe du Verseau...
Hors, l’Astrologie, grâce à sa gouvernance par Uranus, ne peut jamais être "traditionnelle". Elle ne peut qu'être moderne, vive, avant-gardiste, tournée vers le futur… Tout le contraire de la maladie de "l’esprit traditionaliste".

Alors, et pour parachever le propos, Uranus n’est PAS en chute dans le Signe du Taureau. La valeur qu’exprime cette planète -à notre époque- dans ce signe est "neutre". Elle joue son rôle dans ce signe avec équilibre. Ni plus ni moins. 

Voilà donc une "vérité" rétablie. L’intérêt de cet écrit est, ici, d’enlever les justifications fallacieuses qui font d’Uranus et du Signe du Taureau deux forces incompatibles, voire ennemies. Car cela justifierait tous les désordres, chaos, problèmes -actuels et à venir-, à l’aide de ces connaissances erronées et même mensongères.

À qui profite le "crime" ?
Arrivés à ce développement de l’article nous sommes au devoir de nous poser une question sincère : à qui profite le crime !?
À qui est-ce que cela profite de croire qu’Uranus n’est pas à sa place en Taureau (car dit en "chute" ou en position de "faiblesse") ? Les astrologues attribuent donc à une planète en "chute" une influence défavorable, génératrice de problèmes, sur le plan matériel, physique. Mais voilà, comme démontré ci-avant, Uranus n’est PAS en chute dans le Signe du Taureau ! Alors, à qui cela profite-t-il de penser qu’une ou des planètes nous veulent du "mal" !?

Pour l'exprimer, sous forme de témoignage introspectif, je dirai : à la part de mon ego qui adhère au fatalisme, à l’échec. Qui préfère "se collapser" sous l’influence des médias contemporains et des nouvelles désespérantes actuelles.
À cette part qui juge que Dieu, l’Univers, serait donc malveillant… Cette part qui distille son poison-mensonge dans ma pensée, dans mon sentiment et jusque dans ma volonté afin que je reste paralysé face à la situation, impuissant, incapable d’y faire quelque chose. C’est la maladie de "l’àquoibonite" (à quoi bon ?).
Maladie qui s’oppose à ma nature solaire, à mes forces du cœur-courage, à ma confiance sincère dans la lumière, à la part de mon Être qui est tournée vers le futur et l’avènement d’une civilisation* de Bien…

* Civilisation qui connaîtra son éclosion à l’Ère du Verseau (ère naissante à compter du XXVIème siècle). Elle sera -justement- sous la guidance de la planète Uranus, et aura -notamment- pour valeur centrale la collaboration avec les forces suprasensibles de la Nature et de la Terre (des valeurs reliées au Signe du Taureau). Donc, l’on comprend aisément que l’actuel passage d’Uranus dans le Signe du Taureau est une préfiguration, comme un Appel, à ce qu’un tel futur advienne.

Astrologues & Astrophiles : réveillez-vous !
Astrologues, astrophiles et autres chercheurs des Étoiles, réveillez-vous ! Le monde des étoiles ou "monde suprasensible" est bienveillant !
La force créatrice, le Dieu, qui a donné naissance à ce monde (et aux Êtres que nous sommes) n’est pas un pervers malade qui se gausse de nos égarements et souffrances ! Il n’est pas un dieu malade ou vengeur qui nous fait "payer" des sommes de fautes et des erreurs à l’infini !
Il est temps de se réveiller ! Surtout si l’on pratique une quête intérieure… Il est essentiel de placer au centre de celle-ci la Confiance, la certitude (foi) que le monde divin est réel, bienveillant, tel le Père qui accompagne avec mansuétude l’être que nous sommes vers l’accomplissement de son potentiel, de son Esprit-Étoile sur le "Jardin-Terre".

Sans cela, inutile d’étudier l’Astrologie ! Celle-ci n’est pas un loisir, un savoir cérébral de bas étage et nauséabond comme le sont les horoscopes… L’Astrologie est une connaissance-sagesse qui aime l’Être Humain (et plus encore son devenir). Elle s’évertue à nous faire recouvrer la mémoire, la conscience de notre véritable identité et de notre origine spirituelle.

Le passage d’Uranus en Taureau est justement là pour réveiller en nous la valeur (Taureau) du Divin et la conscience du monde de demain (Uranus).

Dans ce processus, le Soleil s’unira par sept fois à l’iconoclaste Uranus dans le Signe du Taureau (entre 2019 et 2026). Ces sept rendez-vous sont sept marches à franchir qui nous guident vers des valeurs à la hauteur des forces de notre Cœur et de notre Esprit.

À travers d’une série de trois articles, découvrez les sept unions Soleil-Uranus en Taureau
(en cours de rédaction...). 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Salutation Marc,<br /> <br /> Merci pour ce magnifique article qui redonne au Zodiaque son image vraie d'expression des forces de vie, d'évolution, de transcendance et de bien d'autres encore tant sa Sagesse est vaste.<br /> <br /> L'expliquation sur des conditions de la chute (ah tiens ça me rappelle quelque chose!?!) et de l'exaltation est archétypale de ses forces de vie. Rien n'est figé, et nous ne sommes pas plus victimes que le Zodiaque n'est bourreau. et cela vaut pour nos thémes astraux! <br /> <br /> Plus j'avançais dans la lecture, plus je pensais à la parabole du Christ à propos de la paille et la poutre. <br /> Et plus près de nous (ou pas hihihi) à Umberto Eco qui dans le Nom de la rose dit : "les livres ne sont pas faits pour être crus, mais pour être soumis à l'examen. Devant un livre, nous ne devons pas nous demander ce qu'il dit mais ce qu'il veut dire."<br /> <br /> Alors longue vie à la lecture du Zodiaqsue, et si il y a gêne c'est le signe (la base quand on parle d'Astrologie!) que paille ou pourtre se sont incrustées à la fête!<br /> <br /> Gratutude.l<br /> <br /> Catherine.
Répondre
M
Bon Jour Catherine,<br /> Merci pour ce commentaire riche et passionnant. Le lien (clin d'œil) à la recommandation du Christ y est très bienvenue ! <br /> J'espère -de tout cœur- que l'Art d'Uranie (l'Astrologie) [re-]gagnera ses Lettres de Noblesse. De tels commentaires/partages vont, me semble-t-il, dans ce sens.<br /> Avec Joie, <br /> Marc LV