Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
librastrologie.fr

Pour participer à faire connaître une Astrologie adaptée à notre Époque et encourager chacun à mieux se connaître.

Êtes-vous "astro-décalé(e)" ? 2/2

Être "astro-décalé(e)" aujourd'hui est très compréhensible ! Le poids de la "conscience collective" est lourd, dense, épais (même angoissant, il faut bien le reconnaître). Il assombrit la pensée, ferme le cœur, paralyse la volonté. C'est le jeu ! Il était prévisible que la fin de l'Ère des Poissons nous conduise à une période de crise majeure, de chaos, de révélations. Voilà, nous y sommes !

Mais -encore une fois (ou une Foi ?) !- ce n'est pas une raison pour couler avec le Titanic... Telle est donc (probablement) une grande part du Choix que nous avons à faire. 

| Ce qui me fait prendre la plume (trempée aux expériences et aux efforts que je fournis par amour de l'Astrologie), c'est le constat que de plus en plus de gens se coupent de leur Thème Natal.
Dans cette même veine, j'ai récemment écrit un article pour parler de la Bienveillance du Thème Natal : "Avoir Confiance en son Thème Astral" (sa lecture est complémentaire au présent article) |  

La manière dont les individus se "coupent" ou, du moins, se "décalent" de leur Thème astrologique n'est pas chose simple à décrire, car elle s'appuye plutôt sur des ressentis et des indices subtiles. Mais je vais quand même essayer de vous le partager...

  • Le premier symptôme porte sur la motivation à faire une consultation en Astrologie.
    "On" veut être rassuré quant à son futur ! Et ce, presque toujours sur les mêmes sujets. Ceux dictés par les horoscopes (à croire que la vie n'est faite que de cela !!) : santé, argent, travail, famille, sexe (les horoscopes disent "amour", mais c'est faux !). La soif de consultation n'est alors pas (vraiment) le besoin de répondre aux questions existentielles, de voir quelles faiblesses transformer en soi pour mieux écouter son Ange, ni de déterminer quelles forces résident dans notre être profond et qui pourraient rendre service aux autres... Non, non ! L'étude du Thème doit être tournée sur moi, euh sur soi (dit le nombril). Un article sortira le 29 octobre sur ce sujet (à la Saint Narcisse). L'Astrologie est un art du bien, du vrai et du beau, il ne peut ni ne doit s'abaisser à répondre à des demandes/désirs de la sorte.
    C'est dans cet esprit que j'ai écrit l'article : "Les questions que l'on pose à un astrologue... et celles qu'on ne lui pose jamais... dommage !"
     
  • Le second symptôme est un manque d'écoute réelle & profonde.
    "On" veut savoir ce que son thème raconte... mais on n'écoute pas l'analyse qui en est faite. En voici quelques exemples : "ça je sais déjà [= inutile de me l'expliquer]" ; "quant à ça, j'ai déjà travaillé dessus ! [= donc, merci de ne plus m'en parler]" ; "ah bon, mais ceci ou cela, ça me vient de mon père/ma mère/le pape/la génétique/le karma... donc je ne peux rien y faire [= je sais que je dois changer... mais je ne veux pas le faire... faute de temps, de courage, d'efforts...]" ; "je médite déjà avec mon téléphone portable, selon les cycles de la Lune (et de mes menstruations), en pratiquant des fêtes sacrées chamaniques ancestrales et en priant le "féminin sacré", comme mon coach m'a dit de faire ! [= inutile de m'inciter à discerner plus avant dans ma pratique intérieure... car je préfère pratiquer une vraie fausse voie spirituelle plutôt que de me remettre réellement en question] ; "quand je lis (et que je ne m'endors pas), je lis des livres techniques sur la naturopathie, les huiles essentielles, l'intestin, les fleurs de Bach... [= merci de ne surtout pas me dire que ces lectures ne nourrissent pas mon être profond, ma conscience et qu'elles ne m'apporteront JAMAIS de réponse sur le sens de ma vie... après tout, faut que je réussisse ma reconversion professionnelle... et que je devienne Naturopathe !]. Et les exemples seraient encore tellement nombreux que je pourrais en faire une dizaine d'articles (!).
    Dommage ! Il y a tant à gagner en réalisant l'étude de son Thème Natal. Il y tellement de second souffle à saisir (l'Astrologie n'est-elle pas en analogie avec le Signe du Verseau = Signe d'AIR !). Ai-je vraiment envie de saisir le sens de ma destinée ? d'évoluer ? de me lancer dans l'inconnu ? Si "oui", alors sachez que l'Astrologie est l'alliée de chacun(e) de nous !
     
  • Le troisième symptôme est le refus de voir en face le défi de l'Époque.
    "On" veut bien, à la limite, envisager qu'il y aurait un tournant de civilisation... mais "on" va remplacer cela par l'adhésion à des enjeux politiques (vive les sauveurs ! [et les menteurs/fraudeurs/manipulateurs]) ; par des défis écologiques (vive le recyclage ! [à condition de rester coupés de la nature]) ; par des mobilisations sociétales (vive le transhumanisme, la P.M.A., le non-genré [pour faire mieux que Dieu et Ses Anges !]) ; par le sport (vive les sportifs [devenus des panneaux publicitaires* sur pattes | *de son vrai nom : "propagande"]) ; par les progrès de la nouvelle religion : la science [et ses savants fous qui -sans aucune éthique ou même pensée- vont réaliser des découvertes géniales telle la 5G, les vaxxins expérimentaux, la nanotechnologie...]) ; par la conquête spatiale (bientôt des voyages sur la Lune ou sur Mars [pour éviter de s'occuper de notre planète Terre saccagée par notre mode de vie consumériste = satisfaire ses désirs à tous prix]). Et les exemples sont encore Légions... 
La Sagesse résiste à la matrice

Sagesse versus Matrice
Sous le joug de toutes ces influences, l'individu n'arrive (peu ou prou) plus à ressentir (voir même à comprendre en profondeur) la réalité de son Être Intérieur = de son Thème Natal.

| Il n'arrive plus à ressentir (ou à relier à son vécu) la réalité d'un manque d'Eau dans son Thème ou d'un excès d'Air, ou même à saisir le sens d'une opposition entre Vénus & Mars, ou -aussi- quel est le travail d'un ascendant Bélier... De la même manière, il finit par ne plus ressentir non plus -avec lucidité et clarté- l'impact et la réalité d'un transit astrologique sur son Thème Natal. Ou, pour le langage numérologique, il ne distincte plus bien la "couleur" d'une année 3 ou 4 ou 5...|

C'est comme si la "sensibilité spirituelle" s'amenuisait voire s'atrophiait.
C'est compréhensible puisque -dans notre propre corps- la glande pinéale (ou épiphyse) est la cible d'attaques féroces de la science et de la "médecine".
Retenez -en synthèse- que la pinéale est "une glande sensible à la lumière, régulatrice de tous nos cycles endocriniens. [Et] elle nous met en harmonie avec les cycles cosmiques (...). Elle serait une sorte de fontaine de jouvence pour nous" (cf. "Les glandes endocrines et notre santé" - Dr Paul Dupont - Diffusion Rosicrucienne).
Une très bonne synthèse des attaques perpétuées contre cette précieuse glande se retrouve dans l'article de Michel Dogna : "L'attaque de la glande pinéale" et la synthèse lumineuse du Dr Dietrich Klinghardt.*

Sagesse versus Matrice (bis)
Et pourtant, c'est à cela que sert la Sagesse : à (se) connaître, à se renforcer, à bâtir sa Foi.
Comprendre le sens de la destinée, la nature et le rôle des entités créatrices, le mystère de l'être humain, s'intéresser à la divinité, à la créativité... sont autant d'axes que l'Astrologie -telle que transmise par Pierre Lassalle dans son livre : "Astrologie Sophianique"- s'évertue à remettre à la mémoire de celles et ceux qui sont en quête de connaissance et d'expérience(s) intérieure(s). 

Guérir de la spiritophobie est la mission du moment. C'est le message délivré par Neptune via son long passage dans l'ultime Signe du Zodiaque : Les Poissons (de 2012 à 2025). La géante bleue (quatre fois la taille de la Terre) surfe longuement dans le Signe de la Foi et de la reliance au Monde Spirituel : Les Poissons.

Trop d'astrologues ont peur de Neptune et disent le mot clef : "flou" toutes les 30 secondes quand ils parlent de Neptune. C'est logique ! Puisqu'en réalité, Neptune parle de capacités suprasensibles, d'Imagination et d'Inspiration, de vie spirituelle, de clairvoyance... mais aussi de rituels sacrés, de communion, de secret, de réceptivité profonde, d'empathie et de compassion. Toutes des valeurs spirituelles.
Alors, dans un monde "spiritophobe", il est malheureusement logique que les valeurs de Neptune soient... noyées (!). 

L'Astrologie Holistique et Sophianique, ainsi que la Numérologie Sophianique (transmises par Pierre Lassalle) sont des Sagesse pratiques (= sophianique) qui aident celles et ceux qui le veulent à se relier à leur monde intérieur. L'Astrologie permet de se recaler dans sa vie !
Il "suffit" de laisser de la place à ces Sagesses, de leur consacrer du temps et de fortement bousculer l'ordre établi de sa vie (dangereusement) "normale" pour -enfin !- lâcher le Titanic et commencer à Vivre la Vie qu'on s'était destiné à Vivre.

Neptune-Poséidon dans son Royaume : les Océans

Neptune-Poséidon dans son Royaume : les Océans

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article