Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
librastrologie.fr

Pour participer à faire connaître une Astrologie adaptée à notre Époque et encourager chacun à mieux se connaître.

D'une Saison... à l'autre

La nouvelle année démarre véritablement le 21 mars (du moins du point de vue astrologique !). Cette affirmation est confirmée par le passage à l'Équinoxe du Printemps : vers le 20 ou le 21 mars (selon les années).

Pour aborder le sujet des Saisons, il y a trois approches complémentaires. En effet, les Saisons peuvent être étudiées et comprises soit d'un point de vue :

  • classique et physique (via les phénomènes climatiques, botaniques...)
  • astrologique et zodiacal (via l'analyse des Douze Signes...)
  • spirituel et sacré (via les fêtes sacrées, les rythmes du vivant...)

Les Saisons - approche "classique"
Du point de vue plus physique (mais aussi matérialiste), les Saisons sont perçues comme des successions de métamorphoses de la Nature.
D'après les dictionnaires (tel "Le Robert"), les Saisons sont des "périodes de l'année caractérisée par un certain climat et par l'état de la végétation".
En complément, le même dictionnaire expliquera que "chacune des quatre grandes divisions de l'année est délimitée par les équinoxes et les solstices : printemps, été, automne et hiver".

Pour cette approche, les Saisons sont -essentiellement- des successions de phénomènes physiques et météorologiques. Et, la préférence intellectuelle donne comme ordre aux Saisons celle que l'on connaît traditionnellement : Printemps, Été, Automne, Hiver.

Cette succession s'établit sur les sens physiques et les observations qui en découlent. Au Printemps, l'on voit la verdure et la viridité à leur efflorescence... Cela prouve donc que la vie reprend (car celle-ci s'était soustraite à notre regard).

Retenez ici, que les sens physiques prévalent et que les analyses scientifiques ou intellectuelles découlent d'une pensée collée à ces sens.
Mais voilà ! L'Être Humain et son monde sont infiniment plus vastes que ce que nos sens peuvent en percevoir...

Les Saisons - approche "astrologique"
Du point de vue astrologique, nous entrons dans la dimension de l'observation (tel que le précédent) associé à celui du symbolisme.

Les Douze Signes du Zodiaque sont une allégorie des Saisons. Du Bélier (premier Signe du Printemps) à celui des Poissons (dernier Signe de l'Hiver), douze Signes ou "étapes" se jouent pour montrer le rythme d'une année.

Cette allégorie serait aussi applicable aux Âges de la vie (je vous propose ici une hypothèse) : l'on naît au printemps (temps de l'enfance puis de la jeunesse), l'on s'épanouit et s'affirme en été (temps de l'âge adulte), l'on mûrit encore à l'automne (temps de l'âge mûr et sage), puis l'on se retire du monde (temps de la vieillesse, du détachement et du passage vers l'Au-delà).

Pour reprendre le point de vue astrologique, retenons que celui-ci montre un cycle sage et bienveillant favorable à l'évolution de l'être humain et à la connaissance de soi-même. Ainsi -par exemple- un individu "Printemps ascendant Été" est plus enclin à s'extérioriser qu'un autre qui serait "Hiver ascendant Automne", par exemple.

Pour mémoire, et pour étudier et comprendre votre Thème Natal d'une autre manière, voici les analogies entre les Signes et les Saisons :

  • Les Signes du Printemps : Bélier - Taureau - Gémeaux
  • Les Signes de l'Été : Cancer - Lion - Vierge
  • Les Signes de l'Automne : Balance - Scorpion - Sagittaire
  • Les Signes de l'Hiver : Capricorne - Verseau - Poissons

Il existe donc une autre lecture des Saisons, et l'Astrologie s'appuye sur ce pilier majeur qu'est ce cycle immuable de la Nature, mais aussi de la vie humaine et de la connaissance de soi-même.

Retenez que les Saisons étaient des déesses en Mythologie... Elles sont -et ce depuis toujours- associées à l'Astrologie.Elles sont des clefs de voûte de l'art d'Uranie (l'écriture céleste), avec les quatre éléments, les planètes, les modes, les aspects...

Il y aurait des livre sentiers, des pièces de théâtres, des films, des documentaires, des enseignements entiers à réaliser autour de ce sujet des Saisons et -notamment- de leur interaction réelle avec l'Être Humain.

Mais il manque encore une dimension...

Les Saisons - approche "spirituelle et sacrée"
Parfois, l'on me demande comment est-il possible de réellement vivre ce que porte son Thème Natal (ou Thème Astral) ? À cette question judicieuse, je répondrai : en réalisant une démarche intérieure et en pratiquant les fêtes sacrées (avec constance et profondeur).

Bien entendu, je ne puis expliquer le sens spirituel des fêtes sacrées et leur rôle tant dans la respiration de notre belle planète bleue, la Terre, que dans l'épanouissement de la nature profonde de l'Être Humain. Pour cela, je vous engage à vous pencher sur les travaux des initiés des XXème et XXIème siècle : Peter Deunov, Rudolf Steiner, Omraam Mikhaël Aïvanhov, Pierre Lassalle.

Ils ont en commun -chacun à leur manière, selon l'époque et/ou leur lieu d'incarnation- valorisés les fêtes sacrées et spirituelles.

Pierre Lassalle a réalisé une œuvre entière sur le sujet, sous la forme d'un livre. C'est le fruit d'un travail immense de synthèse et d'inspiration sur le sens des Saisons, des Fêtes... Il s'intitule : "Natura, ou les secrets du Livre de la Nature".
Il se présente comme un "mode d'emploi" pour être au rendez-vous des Saisons... mais aussi pour plonger en profondeur dans la connaissance de son "Étoile Intérieure" ! 

L'écologie est ici transcendée (surtout dans sa dimension matérialiste et moralisatrice) pour devenir un vrai apprentissage pratique de réconciliation avec la Nature... et avec sa vraie nature.

L'enjeu de ce travail est de passer du vécu extérieur des Saisons ("il fait beau, il fait moche, il fait chaud, les fleurs sont belles, les oiseaux volent, les nuages passent...") à une expérimentation intérieure, intime et profonde de celles-ci.

C'est une expérience incroyablement rassurante car, dès lors que l'on s'engage à être au "rendez-vous" d'une fête sacrée, un processus de conscience, de travail intérieur, de joie, de célébration... se met en route.
C'est comme une sorte d'aventure héroïque concentrée qui conduit à avancer, à progresser, à mieux saisir le sens de la vie, de la destinée... mais aussi à mieux percevoir la réalité des forces vivantes (ou spirituelles) à l'œuvre derrière les phénomènes physiques et mécaniques des Saisons.

Une fête sacrée (précédée de sa période de préparation) marque ostensiblement le passage d'un état à un autre, d'une énergie à une autre. Ainsi, ce ne sont plus le calendrier civil ou les fêtes profanes qui font la loi (fête des mères, journée du bonheur, saint valentin...) mais bien les forces vivantes à l'œuvre derrière les apparences.

Grâce à la pratique des fêtes sacrées, l'on peut passer du vécu extérieur des saisons à leur expérience intérieure. Il est possible de ressentir leur quintessence se frayer un chemin en soi au moment idoine. C'est rassurant, enthousiasmant et favorable à une réconciliation avec sa nature spirituelle et de cœur.

Des Étoiles & des Saisons...
La pratique des fêtes sacrées est la voie royale pour vivre son Thème Natal (et, ainsi, répondre à la mission de l'Astrologie).
L'Astrologie est une connaissance du Rythme et des Cycles (cf. article "Être au bon rythme : une mission astrologique !"). Si l'on ne veut pas s'écrouler (burn out, dépression, stress, maladies...) sous le joug du rythme frénétique et aliéné de notre société en déliquescence, alors il faut suivre un rythme sage et sain.
L'Astrologie (son étude, son vécu...) est une connaissance dédiée à cela. Elle devient réelle quand elle est associée à la pratique des fêtes sacrées. Ces deux Sagesses vivantes s'associant graduellement en notre sein, nous sentons alors que les connaissances du Ciel (l'Astrologie) s'unissent aux connaissances de la Terre (les fêtes sacrées et les saisons).
À ce moment-là, une guérison s'opère en nous. Nous comprenons un fragment de l'enseignement du Sage Hermès Trismégiste qui est gravé dans "La Table d’émeraude" : "Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas".

En guise de "conclusion"...
Retenez qu'il est attribué à Hippocrate (vers 460 à 377 avant Jésus-Christ) le précepte suivant : "Nul ne peut se prétendre médecin s'il ne connaît les bases de l'astrologie".
Aujourd'hui l'on pourrait aussi affirmer (dans une démarche éthique authentique) : "Nul ne peut se prétendre astrologue s'il ne pratique par l'art des fêtes sacrées et une vraie vie spirituelle".

Enfin, et il est essen'Ciel que cela soit dit, les fêtes sacrées sont les fruits de la Venue du Christ et de Son Œuvre sur la Terre. Cette affirmation n'est aucunement inféodée à une obédience religieuse ou bien le produit d'une croyance, mais bien une réalité... Notamment puisque notre calendrier entier est basé sur le fameux "avant et après Christ"... À méditer ! 

Le XXIe siècle sera spirituel ou ne sera pas (...). C’est très rare qu’une civilisation ne se fonde pas sur des valeurs spirituelles.

André MALRAUX (1901-1976), "La Légende du siècle" (1972 - série télévisée de C. Santelli & F. Verny)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article