Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
librastrologie.fr

Pour participer à faire connaître une Astrologie adaptée à notre Époque et encourager chacun à mieux se connaître.

L'Astrologue, le médium et le voyant

Le titre de cet article* (*au sujet très sensible et réservé à ceux/celles qui veulent voir la vérité en face) est, bien évidemment, un clin d'œil au film de Sergio Leone : "Le bon, la brute et le truand" (sorti en 1966). De manière lapidaire il exprime mon positionnement sur le sujet. Mais pour ne pas s'arrêter là (ce serait trop facile !), je vous propose de découvrir ici mon expérience et mon point de vue sur le sujet.

J'ai découvert le monde du paranormal, de l'Astrologie, du magnétisme, des tarots... alors que j'avais environ 17 ans. Je lisais beaucoup, je pratiquais les Arts Martiaux (j'étais en quête de maîtrise de soi) et j'avais une aspiration spirituelle sincère qui grandissait. Très tôt j'ai été face à des médiums, des voyants (ou pseudo-clairvoyants), des channelers... Je n'avais pas d'a priori sur le sujet puisque -de par mon éducation- je n'avais reçu aucune influence là-dessus : ni fascination ni rejet ni jugement. J'ai pu me forger une opinion, seul, par moi-même, en toute liberté... Et c'est, justement, de liberté dont il s'agit !
Pour ceux qui connaissent quelque peu le langage astrologique je signalerai juste que j'ai, dans mon thème natal, Uranus (planète de la liberté et de l'Astrologie) culminante (parfaitement conjointe au Milieu du Ciel), en Balance.
 
"Médium" ou "voyant", quid !?

À l'intérieur de ce milieu je fais le distinguo entre les médiums et les voyants... même si la frontière est plus que flou sur le sujet !
J'ai analysé que les médiums agissaient de manière plus "émotionnelle" ; alors que les voyants s'exprimaient d'une manière plus "mentale". Concrètement j'ai vu des médiums se "brancher" sur des gens, des mères en détresse, des personnes malades ou en crises... J'ai vu des voyants (abusivement nommés "clairvoyants") chercher à prédire des événements, des rencontres amoureuses, des succès professionnels à des gens en questionnement, en recherches. Dans les deux cas, face à cela, je me suis toujours senti gêné, presque nauséeux. Comme si j'assistais à l'intrusion d'une personne dans la vie d'une autre. Je me suis alors demandé pourquoi...

Bien entendu, grâce à mes lectures et recherches, j'ai constaté qu'il existe de "vrais" médiums ou voyants. Des individualités, telles que l'américain Edgar Cayce (1877-1945) ou encore la bulgare Baba Vanga (1911-1996), étaient en réelle résonance avec le monde suprasensible. Ils devenaient "portes-paroles" de certains aspects des coulisses de notre monde, de notre destinée (généralement collective). Mais, en poussant ma recherche j'ai perçu que derrière ces approches de l'invisible il y a, en réalité, la quête que tout Individu porte en lui (même inconsciemment) de se relier au monde subtil, ou Monde Spirituel. L'être veut répondre à l'une des questions existentielles majeures : "d'où viens-je ?". Le tout est de ne pas laisser quelqu'un d'autre le faire à notre place !

J'en suis arrivé à la déduction que derrière le "médium" il y a notre soif de nous relier au Monde Spirituel, de le ressentir (approche en analogie avec le signe des Poissons). Alors que derrière le "voyant" il y a celle de discernement, de voir clairement notre réalité, notre destinée (approche en analogie avec le discernement pratique de la Vierge). C'est donc bien un sujet de notre époque (l'ère des Poissons).

Quel est l'enjeu ?

Au lieu de chercher, de se questionner, d'évoluer par soi-même... "on" demande à quelqu'un de le faire à notre place ! C'est de la prise en charge, un refus de grandir (d'être adulte), un rejet de la liberté et de notre potentiel de libre-arbitre (en correspondance avec le Verseau et Uranus, notamment). La tragédie est de remettre notre pouvoir de décision aux autres, à des gens qui savent "mieux" que nous, à des personnes qui parlent à la place de notre destinée, de notre Ange. C'est dramatique !
Toute prédiction d'événements -réels ou imaginaires- et que ce soit par médiumnité, voyance ou "canalisation" enlève notre libre-arbitre (notre liberté). Il disparaît comme neige au soleil car nous pensons alors que Dieu, le karma, le "destin" (ou quelque chose du genre) à déjà tout programmé pour nous... On n'y peut rien (oups !). Cela enlève notre aptitude à devenir adulte et à grandir en responsabilité.

Voilà pourquoi j'ai choisi ce titre (hommage au film de Leone). Le médium peut être considéré comme étant une "brute" et le voyant un "truand".

  • Le médium se "branche" sur des gens décédés et/ou des entités malicieuses, négatives (des "êtres" qui rôdent et qui se nourrissent de nos craintes, de nos peurs et doutes). Ils influencent facilement le médium. Puis ils forcent notre intimité, notre monde intérieur et, avec voyeurisme, sans vergogne ni aucun respect de notre liberté ils vont déformer la perception de notre inconscient et nous faire miroiter nos plus grandes peurs et/ou nos fantasmes. Les "messages" nous annoncent alors des "malheurs" ou des "bonheurs"... C'est une force brutale et agressive qui se joue de nous.
  • Le voyant essaye de lire notre devenir, notre futur. Il matérialise des perceptions, des flashs, des images, des cartes de tarot, des thèmes astrologiques, pour en faire des prédictions d'événements, de rencontres... C'est un comportement de truand et de menteur qui nous fabrique un certain futur. La personne risque de se laisser faire, de se dépouiller de son courage, et se conformera aux "prédictions" qui lui ont été faites. Elle dira alors que ce qui lui arrive est bien ce qu'on lui avait prédit ! Elle ne se rend pas compte qu'elle est tombée dans un processus "de prophétie auto-réalisatrice" en manifestant les messages du voyant...

Relever le défi d'être libre et créateur !
C'est exactement ce que propose l'Astrologie ! Cette connaissance/sagesse encourage à muscler sa pensée, à acquérir un langage universel (les symboles astrologiques) pour dialoguer avec son être intérieur. L'Astrologie est une connaissance lumineuse et respectueuse du libre-arbitre qui aide à devenir conscient -par soi-même- de sa destinée, de ses capacités, de son monde intérieur et de son aspiration à se relier au Monde Spirituel (la Patrie de notre Cœur).
L'Astrologie est reliée à Uranus, "planète-muse" de Mercure. Cette dernière représente notre faculté de penser, de réfléchir, de discerner, d'avoir des idées, de communiquer, de donner son avis... Uranus cherche à "initier" Mercure pour que nous arrachions notre mental du "prêt-à-penser" dominant aujourd'hui et que nous apprenions à "lire" par nous-même le sens de notre vie, à jouer au détective pour saisir les vrais messages de la vie... et à utiliser au maximum notre libre-arbitre. Ainsi, un Bélier n'est pas destiné à devenir agressif, ou un natif des Poissons à vivre dans la naïveté ! Nous pouvons totalement faire évoluer notre thème... c'est-à-dire nous-même ! L'Astrologie est une connaissance qui encourage à expérimenter une démarche spirituelle sincère (hors religion, thérapie ou dérives sectaires).
 
Un être qui cherche un médium ou un voyant est une individualité qui aimerait -en réalité !- développer ses propres outils intérieurs, sa force, ses expériences pour construire sa vie, son être, son futur... et se relier à sa nature supérieure. À l'instar de Mercure qui essaye de "devenir" comme Uranus.

La pratique de la méditation occidentale et du travail sur soi sont des moyens sincères pour apprendre à explorer et à maîtriser notre monde intérieur. La responsabilité de l'Astrologue est de le vivre lui-même et d'encourager chacun à expérimenter cela... en toute liberté !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Merci pour ce discernement et ce positionnement entier sur le sujet des médiums versus les astrologues. Il est rare de lire ce type de point de vue. C'est positif !
Sophie
Répondre
M
À votre service,
Marc LV